Un siècle de psychométrie et de psychologie

Un siècle de psychométrie et de psychologie : EAP. par Denise GUYOT et Robert SIMONNET. préf. Marcel TURBIAUX, L’Harmattan, 2008.

Paru en 2008 cet ouvrage recense près de 400 tests papier crayon, instruments et appareils en écrivant l’histoire des Etablissements d’applications techniques . EAP.

Époque fantastique que celle du XXe siècle, qui, une soixantaine d’années après la naissance de l’ère industrielle, accéda, d’abord, à une meilleure adaptation de l’homme à son métier par l’intermédiaire de la psychologie, puis, plus tard, par des progrès technologiques importants, grâce à 1’ergonomie, une meilleure adaptation du travail à l’homme.

Les EAP y participèrent, se déplaçant dans différentes parties du monde pour promouvoir, ce que la France, mais aussi d’autres pays d’Europe, mettaient en place pour, en premier lieu, réduire, puis, ensuite, supprimer  « 1’esclavagiste industriel ». Épopée sans précédent dans le domaine des sciences humaines.

La psychotechnique, devenue la psychologie appliquée, s’intégra dans la notion de science. Les psychologues contribuèrent, par leurs recherches et leurs études, à concevoir les tests qui aidèrent à mettre en place ce qu’on pourrait appeler le   « mieux commun des individus dans leurs métiers ou professions », ainsi qu’une meilleure orientation, tant scolaire que professionnelle.

Les EAP sont à la psychologie ce que le sphinx est à la civilisation des pyramides, l’élément indispensable d’une culture qui fera date.

Denise GUYOT (1914-2016) orientée dès son adolescence, par son père, vers les sciences humaines, consacra sa vie à  parfaire ce  qu’il avait créé : les EAP (les établissements d’applications psychotechniques). Directeur d’une entreprise et psychologue, réussissant à mener de front cette double fonction, elle résume parfaitement  par cet ouvrage la réussite d’un parcours international qui n’était pas acquis au  départ.

Robert SIMONNET, sans jamais se départir de l’esprit qui était celui des EAP, par sa double formation d’ingénieur et de psychologue du travail, réussira à adapter les progrès techniques de l’époque moderne, comme par exemple la ‘Psycho-Informatique’, un genre ‘d’Intelligence Artificielle (IA)’, à l’ensemble des productions de l’entreprise, tout en se consacrant à son rayonnement.

Ce livre remémore un vécu peu ordinaire.

SOMMAIRE

Préambule

Préface

CHAPITRE I

Les méthodes expérimentales au service de l’adaptation de l’homme à son métier (1927-1944)

Après qu’Edouard Toulouse, Henri Piéron, J.M. Lahy, Henri Laugier, se soient attachés à améliorer les techniques de la psychologie expérimentale, Gaston Guyot et J.M. Lahy donnent naissance aux Etablissements d’applications psychotechniques (E.A.P.)

Ce chapitre rend compte de la volonté de deux hommes qui, par l’organisation de l’Entreprise, la production et de la commercialisation de matériel de psychologie, hautement performant grâce aux études réalisées conjointement avec les Laboratoires de psychologie,  permettront à la France d’être reconnue mondialement dans ce domaine.

Chapitre II

Les méthodes scientifiques, associées aux données expérimentales, consolident l’intérêt de la psychologie appliquée (1945 – 1972)

Charles Spearman, Louis Leon Thurstone, Raymond Bonnardel, chacun avec une démarche scientifique qui lui est propre, va concourir à l’escalade du principal sommet de la psychologie ; la psychométrie.

Ce chapitre laisse apparaître les bases scientifiques qui ont permis de faire évoluer l’Entreprise, tant sur le plan technique que sur le plan commercial, afin de rendre leurs productions fiables et accessibles financièrement. La qualité de cette gestion lui aura permis d’atteindre une reconnaissance qui sera à l’échelle de la planète.

Chapitre III

L’informatique au service de la validité du pronostic de réussite (1973 – 1995)

Les psychologues de l’INETOP, Jacques Brémond, Victor Kouteynikoff, Pierre Goguelin  et bien d’autres, suivirent, mathématiquement et statistiquement, le chemin tracé par leurs prédécesseurs, afin de donner à cette science les compléments d’informations indispensables pour la parfaire.

Ce chapitre relate, entre autres, ce qu’aura été l’apport des ‘batteries psycho-informatiques’ quant à l’analyse des données. La sensibilité des interprétations des résultats ainsi obtenue conduira à un meilleur pronostic de réussite, comme par exemple, avec le polyréactiographe, l’évaluation des premiers cosmonautes français.

ANNEXES

I       Références

II      Index alphabétique des auteurs de tests

III   Index alphabétique des personnes citées (hors auteurs)

IV    Index chronologique, par année, des auteurs de test

V      Index alphabétique des tests par sigles

VI     Index alphabétique des tests par nom

VII    Classement des domaines d’évaluation des tests

VIII  Index des livres publiés par les EAP

IX    Index chronologique, par année, des activités des EAP

X     Index des 74 photos

XI    Sommaire

Pour commander en ligne : http://www.editions-harmattan.fr

Vous pouvez aussi commander cet ouvrage chez votre libraire habituel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.