Statuts de l’Association

L’Association pour la recherche et l’intervention muséale en psychologie

(ARIMEP)

Article premier:

Il est créé une association nommée Association pour la recherche et l’intervention muséale en psychologie (ARIMEP). Les buts de cette association sont les suivants :

  • – Recenser tous les objets matériels ou immatériels appartenant à l’État ou à des propriétaires privés ou associatifs et ayant joué dans l’histoire de la recherche, de l’enseignement ou de la pratique en psychologie un rôle historique.
  • – Faire connaître aux psychologues et au public l’existence de ces divers objets et les conditions dans lesquelles il est possible de les consulter. Favoriser leur accessibilité.
  • – Agir à chaque fois que nécessaire pour la conservation de ces objets, en coopération avec tous les acteurs susceptibles d’aider à la conservation du patrimoine de la psychologie en France.
  • – Entretenir des relations avec les institutions et organisations françaises ou étrangères agissant dans le domaine de la muséologie en psychologie.

Article 2:

Le siège de l’association est situé 7, rue des Ecouffes, 75004 Paris. Il pourra être changé sur décision du CA.

Article 3:

L’ARIMEP comprend quatre types de membres:

  • – Les membres actifs sont des personnes physiques qui paient la cotisation de base annuellement fixée par l’Assemblée générale.
  • – Les membres donateurs sont des personnes physiques qui paient une cotisation au moins égale au double de la cotisation de base.
  • – Les membres associés en réseau sont des personnes morales qui exercent le même type d’action que l’ARIMEP, et qui s’organisent avec elle en un réseau national de muséologie de la psychologie.
  • – Les membres associés en soutien sont des personnes morales (entreprises privées, UFR ou départements de psychologie, musées existants, collectivités territoriales, etc.) qui souhaitent soutenir l’action de l’ARIMEP ou collaborer avec elle et qui lui apportent de l’argent ou des services.

Les personnes morales désignées ci-dessus ont un représentant au CA de l’ARIMEP. Si possible, ce représentant est membre individuel de l’ARIMEP.

La qualité de membre de l’ARIMEP se perd pour les personnes physiques par démission, radiation automatique en cas de non-paiement de la cotisation ou exclusion prononcée par le CA en cas de motif grave portant préjudice moral ou matériel à l’association, à la discipline ou à la profession. La personne concernée est entendue par le CA avant la prise de la décision d’exclusion. La qualité de membre de l’ARIMEP se perd pour les personnes morales exerçant le même type d’action que l’ARIMEP en cas de divergences graves sur les objectifs de l’action, constatée par le CA et après un vote de l’Assemblée Générale. La qualité de membre de l’ARIMEP se perd pour les personnes morales qui sont membres au titre du soutien de l’action de l’ARIMEP si ce soutien cesse, par exemple par le non-paiement d’une cotisation, cessation constatée par le CA et après un vote de l’Assemblée Générale. Avant l’inscription de cette exclusion à l’ordre du jour du CA, puis de l’Assemblée Générale, le bureau prend contact avec les responsables de cette personne morale pour tenter d’éviter cette exclusion.

Les instances de l’ARIMEP sont les suivantes :

  1. 1. L’Assemblée Générale. Elle comprend tous les membres de l’ARIMEP à jour de leur cotisation. Elle se réunit au moins une fois par an et sur décision du Bureau National ou à la demande d’au moins 1/3 des membres du CA. Elle élit le CA et le Bureau. Elle détermine les orientations de l’action de l’association. Elle fixe chaque année le montant de la cotisation.
  2. 2. Le Conseil d’Administration (CA) est composé de toutes les personnes qui exercent dans l’ARIMEP une fonction précisément définie dans le règlement intérieur (bureau, rédaction du bulletin ou de divers documents, sur papier ou électroniques, inventaires, relations avec d’autres organisations ou organismes, gestion d’un site web, etc.) ou une mission provisoire. Les membres du CA le sont nommés par l’Assemblée Générale pour la durée de leur fonction ou mission. Le CA est réuni au moins deux fois par an et sur décision du Bureau ou à la demande d’au moins 1/3 de ses membres. Le CA est l’instance décisionnelle de l’ARIMEP entre deux Assemblées Générales. Il peut en particulier coopter un membre dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle mission. Cette nomination devra être ratifiée par l’Assemblée Générale qui suit.
  3. 3. Le Bureau est composé d’un président, d’un secrétaire général et d’un trésorier. Les membres du Bureau sont élus pour une durée de trois ans renouvelable une fois. Le Bureau se réunit au moins deux fois par an et sur décision du président ou à la demande conjointe du trésorier et du Secrétaire Général. Si nécessaire, des réunions de bureau peuvent se tenir par l’intermédiaire des moyens modernes de communication et donc sans présence des membres dans un même lieu. Sur décision de l’Assemblée Générale, le Président, le Secrétaire Général et le Trésorier peuvent être assistés d’un adjoint.

Article 4:

Le président représente l’association dans les actes de la vie civile, auprès des pouvoirs publics et des organismes extérieurs. Il la représente en justice. Il propose au bureau et au CA des actions correspondant aux nécessités du moment. Il veille à entretenir de bonnes relations avec les différentes organisations de psychologues et à les tenir au courant des actions de l’ARIMEP. Chaque année, il présente à l’Assemblée Générale un rapport moral.

Article 5:

Le Secrétaire Général est chargé en liaison avec le trésorier du suivi des adhésions à l’ARIMEP. Il est également chargé de tout ce qui concerne la communication interne et externe de l’ARIMEP : il rédige les comptes-rendus des Assemblées Générales et des Conseils d’Administration, ainsi que les relevés de décision du bureau. Il est chargé des relations avec la personne exerçant la fonction de webmestre de l’association.

Article 6:

Le trésorier est chargé de la gestion financière de l’ARIMEP. Il veille à la rentrée régulière des cotisations et recherche les possibilités de subventions. Il présente chaque année un rapport financier à l’Assemblée Générale. Il vise à ce que l’association réunisse dès que possible les conditions financières pour être reconnue d’utilité publique.

Article 7

Un règlement intérieur donne des précisions supplémentaires sur le fonctionnement de l’ARIMEP.

Article 8:

Les statuts de l’ARIMEP peuvent être modifiés par l’Assemblée Générale. L’ARIMEP peut être dissoute par l’Assemblée Générale, à la majorité des 2/3. Les biens de l’association sont alors dévolus à l’organisation de psychologues dont les objectifs se rapprochent le plus de ceux de l’ARIMEP.

Règlement intérieur de l’ARIMEP

Les objectifs de l’ARIMEP, rappelés dans l’article premier de ses statuts étant centrés sur la sauvegarde du patrimoine de la psychologie, et cette sauvegarde supposant un très gros effort de communication, le fonctionnement interne de l’ARIMEP sera centré sur la communication interne et externe.

Article 1er

L’Assemblée Générale de l’ARIMEP est convoquée dans un délai de 15 jours. Le bureau détermine les ordres du jour de l’Assemblée Générale. La convocation comporte l’ordre du jour de la réunion. Si pour des raisons exceptionnelles un changement à cet ordre du jour semble ensuite nécessaire au bureau, la proposition de changement est transmise le plus rapidement possible à tous les membres et soumise au vote de l’Assemblée Générale en début de séance. Dans les mêmes conditions, un changement à l’ordre du jour peut être adopté en séance sur proposition de ¼ des membres présents en séance. Le compte-rendu de chaque Assemblée Générale, rédigé sous la responsabilité du Secrétaire Général, est envoyé dans un délai de 15 jours à tous les membres.

L’Assemblée Générale approuve le rapport moral présenté par le président et le rapport financier présenté par le trésorier. Ces deux rapports sont ensuite publiés.

Article 2:

Le CA de l’ARIMEP est convoqué dans un délai de 15 jours. Le bureau détermine les ordres du jour du CA. La convocation comporte l’ordre du jour de la réunion. Si pour des raisons exceptionnelles un changement à cet ordre du jour semble ensuite nécessaire au bureau, la proposition de changement est transmise le plus rapidement possible à tous les membres et soumise au vote du CA en début de séance. Dans les mêmes conditions, un changement à l’ordre du jour peut être adopté en séance sur proposition de ¼ des membres du CA. Le compte-rendu de chaque CA, rédigé sous la responsabilité du Secrétaire Général, est envoyé dans un délai de 15 jours à tous les membres de l’ARIMEP.

Article 3:

L’ARIMEP prend des contacts avec toutes les personnes, toutes les associations, et tous les organismes publics et privés ayant joué ou étant susceptibles de jouer un rôle dans la conservation et la mise en valeur de tous les objets de valeur historique en psychologie. Elle veille à rendre le plus possible publiques toutes ses actions, leurs succès et leurs limites. À cet effet, elle se fixe pour objectif de mettre sur pied le plus rapidement possible, et en ayant recours à toutes les aides disponibles un site web et un bulletin électronique. Elle prend les contacts nécessaires à la diffusion la plus large possible de ces informations (liens avec les sites web des associations, listes de diffusion, recours à des compétences utiles au projet). Elle vise à organiser en réseau toutes les organisations qui visent aux mêmes objectifs qu’elle.