Test OMEGA de BONNARDEL

Historique du test  ‘OMEGA’   

Auteur : R. Bonnardel (1901 – 1988)

Producteur : Etablissements d’Applications Psychotechniques (EAP)

Création et diffusion : 1946 – 2014 – Sigle : OMB – tu (Z)

Domaine psychologique: Psychomoteur –  Dissociation/coordination (catégorie A)

Bibliographie

Le Travail Humain : 1947 – Une nouvelle épreuve de précision mécanique, le test Oméga- R Bonnardel

 Le Travail Humain : 1957-Analyse factorielle d’une batterie de tests manipulatifs et  de réactions

Le Travail Humain : 1955-Analyse factorielle de tests manipulatifs – R. Bonnardel

Bulletin de Psychologie-1972-1973- L’insertion professionnelle des débiles mentaux – Husson-Verdalle

Le Travail Humain : 1970- Essai de validation d’une batterie de sécurité– Wittersheim-Schlegel

PUF- 1967– La psychologie industrielle – Tiffin et McCormick

Editions Universitaires : 1976 –  Les tests mentaux – Jean Zurfluh

O.P. Suisse – Notes sur l’habileté manuelle – Dupont

L’Harmattan – 2008 – Un siècle de psychologie et de psychotechnique  page 84

Descriptif

Le test du ‘tourneur’, s’il remplissait toutes les caractéristiques liées à l’évaluation des exigences en rapport avec la réussite professionnelle, laissait, néanmoins, la possibilité à certains candidats de percevoir le mécanisme du test et d’être avantagés du fait de la pratique d’un métier proche de l’activité de tourneur.

C’est la  raison pour laquelle, deux décennies plus tard, R Bonnardel eu l’idée de dissimuler le mécanisme de test ‘oméga’ qu’il étudiait, pour le rendre plus compatible avec la réalité de l’époque où les tendances, comme dans la ‘mini pelle’ oùu le conducteur doit actionner, avec ses membres supérieurs et inférieurs, des manettes pour déplacer les éléments d’une machine dans 6 ou 7 directions différentes. Les exigences qui permettent au candidat d’accéder au ‘critère  de réussites professionnelle’ sont, avec le test ‘oméga’, largement pris en compte.

Si dans le test ‘oméga’, le mécanisme est caché ne laissant à aucun moment la possibilité d’en comprendre le fonctionnement, le déplacement de l’ergot, dans une gorge dont les rapports  de dimensions ont été établis définitivement expérimentalement, permet, en plus, une meilleure précision dans le contrôle du déplacement, difficilement obtenu avec des tests équipés d’un pointeau se déplaçant sur un tracé plan.

Sur un plan pratique, le test ‘oméga’ a été conçu pour une utilisation dans un minimum de temps. Lorsqu’un examen est terminé, le test est à nouveau prêt à être utilisé sans nécessiter de manœuvre préalable de remise au point de départ.

Le nombre et la durée des erreurs sont enregistrés par des compteurs. L’épreuve est exécutée en temps libre, le candidat règle donc lui-même la vitesse de son travail. La notation est basée sur la durée totale des erreurs.

1947   (EAP)   

 omega1

                Musée de Lille

Lors de la passation du test ‘oméga’, le candidat manœuvre 2 boutons moletés pour parcourir un tracé, en maintenant  un ergot au centre de la gorge sinueuse en forme d’oméga. Tout contact de l’ergot avec l’un des bords de la gorge constitue une erreur dont le nombre et la durée sont enregistrés par des compteurs. L’épreuve est chronométrée. Le temps de passation est de 3 minutes en moyenne.

1950   (EAP)   

 omega2

              Musée de Lille

Lors de la passation, la consigne d’exécution donné au sujet peut insister sur la ‘précision’, ou quelques fois sur la ‘rapidité’ (vitesse) ou  encore le placer face au conflit ‘rapidité-précision’ lui permettant d’utiliser une stratégie maximisant  ses résultats. Les études ont montré l’influence de modification des consignes. La contrainte ‘précision-rapidité’ fait baisser la précision chez tous, mais pas chez les candidats ayant subis des blessures lors d’accidents.

1974   (EAP)

omega3                      

Musée de Lille

Le test BOS (Bonnardel-Oméga-Sinusoïde) se compose de deux tests (Oméga et Sinusoïde) et des compteurs d’enregistrement des résultats. Cette batterie de 2 tests a été réalisée à la demande de nombreux psychologues qui, utilisant la NOTE P, de la Batterie Sécurité, souhaitaient réduire l’encombrement et les manipulations.

La NOTE P (Précision des mouvements) est établie à partir des notes partielles obtenues aux tests suivants : Oméga, Sinusoïde et Double Labyrinthe. Chacune des épreuves comporte un facteur spécifique distinct dont les saturations sont de l’ordre de .50 à .60.

Sinusoïde ; rythme libre action direct des mains sur le dispositif.

Oméga :rythme libre action indirecte : intervention d’un mécanisme.

Double Labyrinthe : rythme imposé action indirete par l’intervention d’un mécanisme.

Fiche rédigée par Robert SIMONNET

2 réflexions sur « Test OMEGA de BONNARDEL »

    1. Bonjour,
      vous pouvez essayer auprès d’un éditeur de test.
      Je crois qu’il est utilisé comme test psychotechnique dan les cas de récupération du permis de conduire.
      RG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *