Dextérité manuelle de BONNARDEL

2016-02-23

Le test de ‘dextérité manuelle’ de BONNARDEL

Auteur : R. Bonnardel

Producteur : Ets d’Applications Psychotechniques (EAP)

Création et diffusion : 1947 – 2014 — Sigle : DTB – tu (Y)

Domaine psychologique évalué : motricité

Bibliographie

Le Travail Humain : 1957-Analyse factorielle d’une batterie de tests manipulatifs et de réactions

Le Travail Humain : 1951– Etudes psychométriques sur le personnel d’un atelier d’outillage-Bonnardel

Bulletin de Psychologie : 1972/1973-L’insertion professionnelle des débiles mentaux-Husson-Verdalle

Editions Universitaires : 1976 – Les tests mentaux – Jean Zurfluh

O.P. Suisse – Notes sur l’habileté manuelle – Dupont

L’Harmattan : 2008 – Un siècle de psychologie et de psychotechnique (page. 122) R. Simonnet, D.Guyot

Descriptif

Le facteur dextérité obtenu à partir des tâches manuelles les plus simples (perles, écrous, tiges, chevilles) examiné à la lumière des indications fournies par la maîtrise sur le travail des ouvriers n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser à priori.

Les diverses études ont montré que ce facteur est dans une certaine mesure en liaison avec la dextérité manuelle pour les niveaux ouvriers les plus bas. Par contre dans certains travaux d’outillage, la précision importe avant tout et la rapidité n’est pas particulièrement cultivée. Ce n’est le plus souvent, que si les capacités professionnelles d’un individu lui permettent d’accéder un jour au rang de contremaître (ou le travail est ‘vu de plus haut’) que les résultats dans ce facteur sont bons.

Si l’on complète l’examen en ajoutant au facteur ‘dextérité un facteur ‘d’intelligence concrète’ (IPO) on peut, en règles générales, conclure :

  • Qu’un candidat obtenant à l’examen deux excellentes notes est capable de réussir dans n’importe quel travail d’atelier
  • Qu’un candidat n’obtenant que des notes très faibles dans les deux facteurs ne pourra être employé que dans des petits postes très simples (sans risque d’accident).
  • Qu’un candidat obtenant une note élevée dans le facteur ‘Dextérité’ et faible dans le facteur ‘d’intelligence concrète’ fera un excellent travail dans les tâches faciles.
  • Que les candidats qui obtiennent une note faible dans le facteur dextérité et élevé dans le facteur d’intelligence concrète’ poseront le plus de problèmes ; la maîtrise ne pouvant obtenir d’eux un travail régulier assidu

dexterite DTBLe test de dextérité manuelle ‘DTB’ se compose de :

5 petits bacs carrés avec rebord pour les accrocher.

1 grand plateau et 1 petit plateau percés de 50 trous.

150 chevilles colorées réparties en 5 couleurs.

200 chevilles métalliques.

50 vis et 50 écrous.

Le candidat doit : trier les écrous jaunes puis viser les écrous sur les vis pour faire des boulons, ensuite mettre les chevilles métalliques dans les trous d’un plateau, enfin placer les chevilles de couleurs différentes dans les trous du second plateau.

Fiche rédigée par Robert SIMONNET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *