BONAPARTE Marie

bonaparte marie

Marie BONAPARTE (1882-1962)

La psychanalyste Marie Bonaparte a laissé un très important fonds d’archives qui sont réparties principalement sur quatre sites : la Bibliothèque Nationale de France, les Archives Nationales, la Bibliothèque Sigmund Freud à Paris, et la Bibliothèque du Congrès à Washington. Aucun de ces sites n’a actuellement mis en ligne un inventaire détaillé des documents qu’il possède.

Bibliothèque Nationale de France

Fonds Marie Bonaparte (NAF 28230)

Entre 1961 et 1962, Marie Bonaparte dépose à la Bibliothèque Nationale de France un volumineux ensemble de correspondances, manuscrits et de papiers de famille. Le fonds de la BNF comprend notamment la correspondance générale de plus de 15000 lettres reçues entre 1891 et 1962, plusieurs correspondances particulières (avec Gustave le Bon, avec Anne Berman sa secrétaire personnelle, avec son fils le prince Pierre de Grèce etc), une série d’argus de presse concernant la vie ou les intérêts de Marie Bonaparte, des papiers de famille… Dans la partie réservée de communication jusqu’en 2030 se trouvent deux volumes inédits de son autobiographie, ainsi que des correspondances particulières, par exemple avec sa fille la princesse Eugénie de Grèce, avec Aristide Briand, et avec Anna Freud.

Archives Nationales

Biographie sur le site des Archives Nationales 

Fonds Lucien Bonaparte et ses descendants (103 AP 46 à 103 AP 47)

Les Archives Nationales ont acquis en vente publique à Drouot en 2000 un ensemble conséquent de correspondances, de tapuscrits et de photographies de la princesse de Grèce. On y trouve notamment une importante partie – 200 lettres s’échelonnant de 1931 à 1962 – de sa correspondance avec sa secrétaire Anne Berman. Le reste de cette correspondance se trouve à la BNF. Ce fonds contient aussi plusieurs tapuscrits d’articles de Marie Bonaparte dont certains inédits.

Bibliothèque Sigmund Freud

A sa mort, la bibliothèque de psychanalyse de Marie Bonaparte a été entièrement léguée à la Société Psychanalytique de Paris. Elle constitue actuellement une importante partie – environ 2500 documents – du fonds de la Bibliothèque Sigmund Freud qui se situe à Paris. On y trouve notamment l’ensemble des œuvres de Marie Bonaparte, celles de nombreux autres psychanalystes, différentes brochures, et une importante collection des premières revues de psychanalyse françaises et allemandes.

Bibliothèque du congrès de Washington

Princess Marie Bonaparte papers (MSS13169)

En 1964, suivant les recommandations de Marie Bonaparte, Anna Freud transmet un important legs à la bibliothèque du Congrès de Washington. Ces documents s’étendent sur environ 12 mètres linéaires. Il s’agit essentiellement sa correspondance avec des psychanalystes et une série de documents divers concernant la psychanalyse. Une partie du fonds est réservé de communication jusqu’en 2020. On y trouve, probablement, outre son journal et ses mémoires qui occupent des milliers de pages, les copies dactylographiées des lettres échangées avec Aristide Briand, ou encore la très importante correspondance entretenue avec Sigmund Freud.

Fiche rédigée par Rémy Amouroux

Institut de Psychologie, Université de Lausanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *